Rockman 7 : Shukumei No Taiketsu !



24 Mars 1995

  Six mois après les évènements de Rockman 6, le Dr Wily compte bien à nouveau faire parler de lui... Dans l'un de ses laboratoires secret, quatre de ses robots s'activent, en l'absence de leur créateur, afin d'aller le sortir de prison, et de semer la destruction en ville...

        

Rockman 7, très certainement LE meilleur épisode de la série originale... Après deux épisode de la série X sur SFC, Capcom décide de remettre sur le devant de la scène la série "Classic" que l'ont croyaient enterré avec la Famicom... et quel épisode ! Bourré de nouveautés, musiques explosives, animations et graphismes de folies, la série a vraiment atteint son apogé. Première nouveauté, un stage d'introduction pour la série originale. Ce stage d'intro enchaine sur l'arrivé du nouveau protagoniste de la série : Forte, accompagné de son chien Gospel, la némésis de Rockman. Ce personnage est ce que Bejita est à DBZ, c'est pour vous dire ! Ami ou ennemi ?
Tout comme Rockman World 4 et 5, on a la possibilité d'acheter des objets via une boutique, qui verra ses items se décupler quand vous aurez trouvé un certain objet... Niveau boss aussi, autre surprise : après le stage d'intro, quatre boss seulement font leur apparition. Après ces quatres boss battu, là on attérit dans un stage de transition qui rendra les fans en transe, le Robot Museum... pour ensuite enchainer sur les quatres autres Robots Master. En collectant les plaques R U S H on débloque le Super Adaptator, une fusion des deux adaptateurs du sixième épisode. Après un combat dantesque contre Blues on peut même avoir son bouclier ! Encore faut-il le trouver... L'Energy Balancer est toujours là, très bien planqué, et Beat aussi est de la partie. Un nouveau Tank, le S-Tank, fait sont apparition.
Graphiquement, cet air déterminé que nous offre Rockman est vraiment le meilleur sprite de la série, et l'univers de cet épisode est parfaitement adapté. Un mode Versus est même déblocable grâce à un password et une petite manipulation ! Précisons que la version Jap dispose de scénettes lors de l'écran "Get Weapon" mettant en scène Roll et Rightot,et la version US ajoute une phrase dans la scène finale très "choquante" pour les habitués de la série, mais tellement suprenante et bien pensé ! Son portage Anniversary a été amputé d'ailleur des crédits de fin... un comble, car même la fin est excellente...
Le jeu est par ailleur sorti très tardivement en France, fin 96, en très peu d'exemplaires, ce qui en fait une pièce de collection. D'ailleur pour l'anecdocte de passage, je croyais dur comme fer que le jeu n'était jamais sorti ici, je l'ai appris que très tardivement !
Autre chose étonnante, une version béta du jeu existe ! A vrai dire, quelques mois avant sa sortie, Capcom avait envoyé une cartouche "Sample" dans les boutiques afin de tester le jeu. Cette version contient pas mal de trucs inédits, une énorme surprise pour les fans ! Là encore pareil, j'ai appris l'existence de ce sample que très très tard !

        

 Vous l'aurez compris, cet épisode est vraiment pour moi mon préféré. D'une part pour son aspect technique, ses musiques au top, son coté nostalgique, son gameplay, mais aussi car ce jeu a une histoire unique et assez complexe pour moi quant à la façon dont je l'ai eu, histoire que mes amis de l'époque n'ont très certainement pas oublié tellement je les ai saoulé avec cet épisode... Si vous devez vous essayer à un seul épisode, alors c'est celui ci qu'il vous faut !


Image Hosted by ImageShack.us

 

ROCKMAN 7 SAMPLE
 
Tout comme le quatrième épisode Rockman 7 a bénéficié d'une pré-version destinée aux boutiques et magazines d'é
poques.

Image Hosted by ImageShack.us

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×